Dispositifs partenariaux EAC – Appel à candidatures 2021 / 2022

Comme chaque année scolaire, vous pouvez faire acte de candidature pour participer avec votre classe à l’un des dispositifs proposés en EAC.

Courrier de l’IEN, mission EAC 1er degré 33, relatif à cette mise en oeuvre (28-06-2021)

lien actifDESCRIPTIFS DES ACTIONS EAC 2021-2022 ET MODALITES DE CANDIDATURE

CALENDRIER :
  • du 17 au 30 septembre : candidatures individuelles

    • 2 vœux maximum
    • candidatures via l’application ADAGE : copiez-collez les éléments figurant dans la fiche descriptive.
  • 4 et 5 octobre 2021 : examen des candidatures par une commission composée de l’IEN chargé de la mission EAC et des conseillers pédagogiques départementaux en arts visuels, éducation musicale et EPS (danse et arts du cirque), en concertation avec les partenaires.
  • avant le 15 octobre 2021 : résultats disponibles sur la boîte mail @ac-bordeaux.fr de l’enseignant.  
Rappel :
  • La formation et l’accompagnement de chaque dispositif entrent dans le cadre de l’accompagnement modulaire, hors des 18h.
  • La procédure d’inscription définitive dans l’application Gaïa, en « public désigné », sera prise en charge par les services de la DSDEN pour les candidatures retenues. Les enseignants concernés n’auront aucune démarche à faire. Les candidats non retenus seront prévenus par courriel.

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2020/09/04/dispositifs-partenariaux-eac-appel-a-candidatures-2018-2019/

L’Education au patrimoine à l’école

L’éducation au patrimoine bâti ou naturel, à son histoire et à ses métiers, est partie intégrante de l’éducation artistique et culturelle des élèves ; c’est un enjeu d’éducation citoyenne et de contribution à la préservation de cette richesse commune. Elle s’inscrit comme un des cinq axes prioritaires réaffirmés de l’acte II du nouveau plan interministériel ‘À l’École des arts et de la culture’, mis en oeuvre à la rentrée 2018.

Vademecum Connaître le patrimoine
Télécharger le Vademecum « Connaître le Patrimoine de proximité »

Lire la page et accéder aux ressources éduscol Enjeux de l’éducation au patrimoine 

Chaque année, à l’école maternelle et élémentaire, parmi les 2 temps forts culturels, est préconisée la visite d’un lieu ou monument patrimonial de l’environnement proche (château, église, lavoir, calvaire, patrimoine industriel, mais aussi d’un lieu de patrimoine naturel, etc.) ou la découverte d’un patrimoine immatériel (forme artistique traditionnelle, artisanat, gastronomie, fête et tradition locales, etc.) par une approche active, à la fois sensible et raisonnée pour mieux s’inscrire dans un environnement, en mesurer la profondeur historique et sociale.

> Lire la page éduscol  « Eduquer au patrimoine de proximité à l’école élémentaire »

> Guide Enseigner le patrimoine de proximitéréalisé en collaboration avec l’Institut national d’histoire de l’art (Inha). > Lexique – INHA

Télécharger les grilles de lecture de bâtis ou de tout ensemble architectural, patrimonial ou contemporain / Référencement de sites dédiés au patrimoine… : Accéder à la page ressources

Vers > Programmes d’actions – éduquer au patrimoine

Vers > Dispositifs d’éducation au patrimoine en Gironde / structures partenaires

> POP : la Plateforme Ouverte du Patrimoine (Ministère de la culture) : Rechercher parmi plus de 3 millions de contenus numériques !

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2020/04/06/education-au-patrimoine/

Le PEAC ?…

Le Parcours d’éducation artistique et culturelle est composé des trois piliers indissociables qui permettent à chaque élève de développer son propre cheminement culturel personnel tout au long de sa scolarité :
.  « Je suis à l’oeuvre » : l’expérience artistiquede multiples PRATIQUES régulières dans différents domaines de la création,
.  « L’oeuvre et l’art me parlent » : l’expérience esthétiquedes RENCONTRES diversifiées d’oeuvres, d’artistes, de lieux et de professionnels des arts et du patrimoine,
. « Je parle des oeuvres et de ma pratique » : l’expérience culturelle et réflexive = l’acquisition progressive de CONNAISSANCES dans le cadre des enseignements et de projets spécifiques > Exemples.

Pour favoriser la généralisation de l’éducation artistique et culturelle, l’acte II du plan interministériel À l’École des arts et de la culture affirme 5 axes prioritaires (> Télécharger la Feuille de route).

Dans sa classe et en équipes d’écoles, organiser et structurer des actions d’EAC qui participent à cet enrichissement progressif, programmer et harmoniser les différentes expériences vise à assurer la continuité et la cohérence de l’éducation artistique et culturelle sur l’ensemble de la scolarité de l’élève de l’école au lycée.

(…) Il s’agit de diversifier et élargir les domaines artistiques abordés à l’école en ouvrant le champ de l’expérience sensible des domaines de la création et du patrimoine.

> Pour en savoir plus et télécharger le guide pour la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle :

. Extrait de Eduscol, site du ministère de l’Education nationale : Le parcours d’éducation artistique et culturelle

L’EAC dans le département de la Gironde

> Textes officiels EAC, charte et référentiel

> Outils et ressources pour concevoir une programmation et mettre en œuvre le PEAC

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2019/03/29/introduction-au-peac/

Exposition temporaire Absolutely bizarre, Galerie des Beaux-Arts, 10 juin-17 octobre 2021

Danby, Francis; View of the Avon Gorge; Bristol Museums, Galleries & Archives; http://www.artuk.org/artworks/view-of-the-avon-gorge-188418
https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/wp-content/uploads/sites/24/2021/06/dossier-pedagogique-absolutely-bizarre-4.pdf

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/06/16/exposition-temporaire-absolutely-bizarre-galerie-des-beaux-arts-10-juin-17-octobre-2021/

Paysans designers, un art du vivant


Cultures maraîchères, Malabo (île de Bioko), Guinée équatoriale, 2016
©Jan Ziegler

Du 14 juillet 2021 au 17 janvier 2022

Un des principaux rôles du design aujourd’hui est d’inventer de nouvelles réciprocités. Si la modernité a forgé l’idée que l’homme pouvait maîtriser son environnement, s’approprier la nature, on sait aujourd’hui qu’il n’en est rien. Les crises actuelles nous le confirment, il est temps de changer de paradigme.

Les paysans font face à de nombreux défis. Ceux que l’on appelle parmi eux les « paysans-chercheurs » expérimentent de nouvelles pratiques. À la manière d’un designer, ils inventent de nouveaux processus pour produire en prenant en compte la particularité du contexte et des outils, qu’ils n’hésitent pas à réinventer pour les adapter aux spécificités locales.

Au cœur des préoccupations, la terre, la topographie, l’écoulement des pluies, l’ensoleillement, les vents, les cycles biologiques de la faune et de la flore sont autant d’éléments que le « paysan designer » observe pour aménager ses terres et favoriser des liens vertueux pour le sol et ses cultures.

Paysans designers, un art du vivant a ainsi pour enjeu de présenter une nouvelle génération de paysans qui cherchent à nous nourrir tout en régénérant les sols plutôt qu’en les exploitant.

L’exposition met ainsi le sol au cœur de nos attentions, pour révéler de nouvelles connaissances sur son rôle, son fonctionnement, l’écosystème qu’il abrite. Elle met en évidence les échelles de culture et de production, propose des regards sur de nouvelles pratiques paysannes, réinterroge la dimension du temps. Elle puise, chez nous mais aussi sur d’autres continents, les sources d’une culture nouvelle, qui place l’homme au cœur d’alliances inédites avec la nature, et le replace à égalité, comme un des maillons du vivant aux côtés des êtres animés, plantes et animaux. Une remise en perspective du monde auquel on appartient.

Un important volet hors les murs est proposé pendant toute la durée de l’expositionla visite se poursuit dans les fermes et les vignobles associés à l’exposition. Dès le mois d’avril, une dizaine de jardins thématiques sont également créés dans les différents quartiers de Bordeaux, parrainés par des paysans, des designers et des personnalités du monde de l’écologie.

Commissaire : Constance Rubini

Rencontre/enseignants mercredi 8 septembre à 15h

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/06/01/paysans-designers-un-art-du-vivant/

Deux sœurs / Chiara Camoni

Chiara Camoni, « Vases papillon », 2020. Dimensions variables.
Courtesy SpazioA, Pistoia et Arcade Gallery, Londres & Bruxelles.
Photo : Camilla Maria Santini

Du 25 juin au 03 octobre 2021

L’exposition au Capc revient sur quinze ans de carrière de Chiara Camoni et propose une plongée dans un travail collégial et « situé ». Elle se déploie en miroir dans les galeries du rez-de-chaussée de l’espace du musée, et recompose un intérieur privé, jouant des usages généralement assignés aux différentes pièces d’une maison (les chambres, le salon, la cuisine, l’atelier ou le bureau, etc.). À chacune de ces fonctions répondent des œuvres – parmi lesquelles des impressions végétales sur soie formant une tente, un sol de dalles en terre cuite aux motifs kaléidoscopiques ou encore une sculpture faite de céramique et de bougies qui se consument – lesquelles s’organisent en paires se faisant écho de part et d’autre des deux ailes de l’espace d’exposition. Elles se jouent du temps, de son passage et de la manière dont il transforme également l’appropriation que l’on peut faire de chacun de ces espaces selon l’heure de la journée.

L’exposition de Chiara Camoni offre une traversée dans une pratique qui sublime le quotidien et la répétition, un art organique et producteur de formes qui se renouvellent chaque matin, habitent chaque moment de la journée et se mettent en veille à la nuit tombée.

Commissaire : Alice Motard

RDV/enseignants : mercredi 30 juin à 14 h

Document d’accompagnement pédagogique à télécharger

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/06/01/deux-soeurs-chiara-camoni/

Informations Capc

Toute l’équipe du musée est heureuse de vous accueillir à nouveau à partir du mercredi 19 mai. 

Les galeries du second étage accueillent jusqu’en février 2022, Le Tour du jour en quatre-vingts mondes, une exposition de la Collection du Capc réalisée en partenariat avec le Centre national des arts plastiques.


Dès le 25 juin et jusqu’au 3 octobre, nous présenterons l’exposition Deux sœurs, de l’artiste Chiara Camoni. Le travail de Chiara Camoni, qui comprend dessins, sculptures, vidéos et installations, prend forme dans l’espace domestique et émane le plus souvent d’expériences collectives.

Pour tout renseignement, préparation de visite ou de parcours, contacter :

Véronique Darmanté / v.darmante@mairie-bordeaux.fr

Pour tout rdv de visite, contacter :

Dominique Merle / d.merle@mairie-bordeaux.fr / 07 85 36 74 76

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/06/01/informations-capc/

Le musée d’Aquitaine en classe

En ce temps de crise sanitaire, le Musée d’Aquitaine, fermé aux classes jusqu’à nouvel ordre, a développé une offre numérique à destination des élèves et des enseignants à travers le dispositif « Le musée dans la classe » : http://www.musee-aquitaine-bordeaux.fr/fr/le-musee-dans-la-classe .

Parmi cette offre, vous trouverez notamment :

  • Le kit pédagogique « Apprentis chercheurs en Préhistoire » :  à destination des enseignants et des élèves de CE2 et de cycle 3, ce kit propose aux élèves de réfléchir sur la vie quotidienne des femmes et des hommes durant la Préhistoire, avec des entrées thématiques : l’os, la pierre, l’habitat, la nourriture, l’art. Un petit film, dont le personnage central est une petite femelle mammouth rose prénommée Rosemouth, accompagne les enfants dans ce voyage temporel, à la découverte des œuvres conservées au Musée d’Aquitaine. http://www.musee-aquitaine-bordeaux.fr/fr/article/ressources-pedagogiques-apprentis-chercheur-en-prehistoire-ce2-et-cycle-3
  • Le kit de ressources « Démêler le vrai du faux »: à destination des élèves de CE2 et de cylcle 3, il permet de réfléchir en classe sur les idées reçues concernant l’époque médiévale. Les thèmes de la vie quotidienne, des paysans, de la chevalerie, du clergé et de l’art sont passés au crible d’un vrai/faux dont les réponses sont illustrées par des objets exposés au Musée d’Aquitaine.  Il est constitué d’un document pédagogique apportant, pour chaque réponse, un argumentaire et un commentaire des objets sélectionnés, un diaporama à projeter en classe, et enfin, une trace écrite pour les enfants. http://www.musee-aquitaine-bordeaux.fr/fr/article/collections-medievales-demeler-le-vrai-du-faux-ce2-et-cycle-3
  • Les « Mythes de l’Olympe » : une sélection des histoires les plus populaires de la mythologie gréco-romaine, mais aussi gauloises, en lien avec les objets archéologiques du musée, à destination des élèves de cycles 2 et 3.

Vous pouvez également emprunter la « Valise Archéo ». Contenant des maquettes, des facs-similés, des outils de spécialistes et un corpus documentaire, elle propose à l’enseignant de transformer sa classe en laboratoire afin de découvrir les différents métiers de l’archéologie. Réservation au 05 56 01 51 04.

Contact : e.sauvan@mairie-bordeaux.fr, enseignante mise à disposition au Musée d’Aquitaine.

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/03/23/le-musee-daquitaine-en-classe/

Le design

Raconter et vivre le design, de l’objet quotidien à l’édition limitée

Document pédagogique d’accompagnement à télécharger

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/03/19/le-design/

ADAGE

ADAGE (Application Dédiée A la Généralisation de l’Education artistique et culturelle) est une plateforme numérique destinée à renforcer la généralisation de l’éducation artistique et culturelle.

Elle permet :

  • d’identifier les actions EAC
  • de gérer les appels à projets
  • de mettre à disposition une base de ressources (artistes, structures, partenaires…)

Elle comporte :

  • une phase de recensement
  • une phase d’appel à projets

Pour plus d’informations : ADAGE – Fiche 1


Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/03/05/adage/

ADAGE – Campagne de recensement

Elle permet de lister l’ensemble des projets artistiques et culturels menés ou programmés dans chaque école.

Pour l’année scolaire 2020-2021, il est demandé aux écoles de recenser avant le 10 avril 2021 :

  • les projets réalisés
  • mais aussi les projets envisagés qui ont dû être modifiés, reportés ou annulés.

Pour vous accompagner dans cette démarche > ADAGE – Fiche 2 *

Commencez par visionner le pas à pas vidéo en lien (2’40)

* Si ce document en .docx ne s’ouvre pas automatiquement lors du clic, vous le retrouverez dans l’espace téléchargement de votre ordinateur.

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/03/05/campagne-de-recensement/

ADAGE – Campagne d’appel à projets

Elle concerne :

  • les dispositifs départementaux EAC (l’appel à candidatures passera désormais par le biais de l’application ADAGE)
  • les actions et événements culturels (évênements nationaux, actions culturelles et projets à l’initiative de l’école)

Modalités de mise en oeuvre et Pas à pas à venir.

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2021/03/05/adage-campagne-dappel-a-projets/

Le tour du jour en quatre-vingts mondes

Sylvie Blocher, Change the Scenario, 2013. Centre national des arts plastiques. © Adagp, Paris, 2020 / Cnap

Du 26 novembre 2020 au 22 février 2022

Empruntant son titre à un recueil de textes de Julio Cortázar, l’exposition Le Tour du jour en quatre-vingts mondes se propose de revisiter les œuvres majeures du Capc Musée d’art contemporain de Bordeaux sous l’angle de systèmes de représentation renouvelés du monde.

À l’instar de la plupart des collections européennes, celle du Capc s’est construite et développée sur un socle masculin, européen et, plus largement, occidental, alors même que l’histoire de la ville de Bordeaux est ancrée depuis le XVIIe siècle dans ses rapports commerciaux et culturels avec l’Afrique, l’Asie et les Amériques.

À une époque où les contextes culturels, sociaux et politiques conditionnent l’interprétation du spectateur comme de l’historien de l’art, il devient désormais essentiel de porter un nouveau regard sur les collections publiques, qui se doivent d’acter le passage à un monde multipolaire et remettre en lumière un ensemble d’artistes dont l’importance, pour diverses raisons, a été minorée par une histoire occidentale de l’art. Le mouvement de décentrement culturel sans précédent auquel nous assistons depuis plusieurs décennies, mais dont nous ne mesurons que depuis peu le séisme culturel, politique et sociologique qu’il génère, impose une réévaluation des collections publiques qui prenne en compte les processus complexes à l’œuvre dans la mondialisation.

L’exposition Le Tour du jour en quatre-vingts mondes génère des dialogues entre artistes d’origines géographiques, de genres et de générations diverses et postule que de nouveaux récits de l’art sont possibles et souhaitables. Si elle se nourrit d’expositions récentes autour de ces questions, à l’instar de Modernités plurielles au Centre Pompidou en 2015 ou Intense Proximité au Palais de Tokyo en 2012, elle s’en démarque dans la mesure où, comme son titre le suggère, elle assume pleinement sa dérive poétique.

Pour opérer cette relecture, le Capc s’associe au Centre national des arts plastiques par le biais d’un dépôt conséquent d’œuvres d’artistes femmes et d’artistes originaires de régions extra-européennes, mais dont l’identité artistique déjoue tout déterminisme qui consisterait à réduire une démarche singulière à son contexte géographique. Ce nouveau corpus vient dialoguer avec des œuvres de deux décennies charnières dans l’histoire des acquisitions du Capc – les années 1980 et 1990 – pendant lesquelles s’est construite la colonne vertébrale de la collection du musée.

Commissaire : Sandra Patron, assistée d’Anne Cadenet, Valérie Lantignac, Milena Páez-Barbat & Maud Moritz

Document d’accompagnement pédagogique à télécharger

RDV/enseignants mercredi 3 mars à 14h

Sur inscription obligatoire :
d.merle@mairie-bordeaux.fr / 07 85 36 74 76.

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2020/12/14/le-tour-du-jour-en-quatre-vingts-mondes/

Load more