Musée de la Création franche

58, avenue du Maréchal de Lattre-de-Tassigny – 33130 Bègles

MUSÉE de la CRÉATION FRANCHE

Agenda du musée en ligne

Accueil des groupes du lundi au vendredi de 9 h à 12 h sur réservation. Entrée libre et gratuite.

> Fiche pour venir avec sa classe au musée

Contact : 05 56 85 81 73  contact@musee-creationfranche.com

Qu’est-ce que la Création Franche ?

Le Musée de la Création Franche regroupe les catégories d’expressions relevant de l’Art Brut et des arts apparentés – l’art populaire, l’art naïf et celui des enfants -, qui tiennent une place essentielle dans l’histoire artistique et sociale contemporaine, jusqu’à présent hors des schémas institutionnels *. L’ensemble de ces créations fascinantes, certaines dérangeantes, procède du besoin irrépressible de ces créateurs insoumis, le plus souvent autodidactes, vivants dans l’altérité mentale ou sociale d’ « extérioriser » par un processus créatif répétitif et obsessionnel propre à chaque « artiste » et qu’il peut rarement expliquer.

« L’expression Création Franche a été créée en 1989 par Gérard Sendrey après que le musée de Lausanne, dépositaire de la collection de Jean Dubuffet, lui interdît d’utiliser l’expression Art Brut. Au terme art, polysémique (…), il substitue celui de création, entendu comme une mise au monde, une sortie du néant ; au terme brut, il préfère celui de franc dans son acception désuète : libre, sans entrave, affranchi. » >page site du musée

Le Musée de la Création Franche est devenu musée municipal en 1996 et depuis 2017 est labellisé « équipement d’intérêt métropolitain ». Il est reconnu pour son rayonnement culturel. La collection du musée s’est constituée en portant attention autant aux particularités des créations qu’au profil sociologique très particulier de leurs auteurs, qui créent pour eux-mêmes. Avec la collection de l’art brut de Lausanne et celle du LAM (Villeneuve d’Asc), il s’agit d’une des trois plus importantes collections d’art brut d’Europe. Le « Fonds de la création artistique brute et inventive » de Bègles est répertorié à la Bibliothèque Nationale de France ainsi que diverses publications éditées à l’occasion d’expositions.

A noter que le musée sera fermé pour travaux à compter du 10 janvier 2021 pour une durée de 3 ans.

Pourquoi venir au Musée de la Création Franche dans le cadre scolaire ?

Bien que souvent dérangeante et ne pouvant pas être montrée sans précautions à des enfants, cette création particulière présente l’intérêt certain de mettre en relation les élèves avec la liberté créatrice et des regards différents sur le monde. Elle est de plus en plus reconnue par les spécialistes et le monde de l’art qui l’avait mise à part.*

Engager dans un projet pédagogique à partir du Musée de la Création Franche permet d’apprendre à fréquenter un lieu d’art de proximité original, de façon directe, sensible et raisonnée, d’y repérer des moyens et procédés d’expression plastique, de s’en inspirer pour pratiquer ensuite à son tour dans un cheminement créatif.

> Consulter la page Les fondamentaux en arts plastiques et visuels

Parcours pour les classes > Regarder, créer

Ce dispositif annuel accompagné d’éducation artistique et culturelle est réservé à 30 classes (tous niveaux) des 3 circonscriptions proches du musée : Bègles-Floirac / Bordeaux Centre et Talence.

Il s’appuie sur une visite par classe au musée de proximité pour engager les élèves à leur tour dans une pratique plastique, menée au long de l’année à partir d’une sélection de créations rencontrées au musée (pistes pédagogiques fournies).

A partir de 2021, pendant les années de fermeture du musée pour travaux, cette d’action d’EAC évolue et devient « Le musée à l’école » : dispositif nomade, avec venue d’oeuvres dans la classe !

> Valorisation des productions par une exposition collective, en période 5, dans un lieu municipal de Bègles, avec vernissage en présence des familles.

> Cette action est reconduite en 2021-22 et en 2022-23 ! Pour s’inscrire : ici

> Fiche conseil pour une visite de classe au musée

Référent / Contact : Bernard Pradier, conseiller pédagogique arts visuels bernard.pradier@ac-bordeaux.fr

* « Ces dix dernières années, l’art brut est véritablement sorti du purgatoire où l’incurie des uns et le dogmatisme des autres l’avaient condamné durant plus d’un demi-siècle. Il rejoint non seulement les plus grandes collections, publiques ou privées, telles que le MoMA, le Centre Pompidou et la Tate Modern, mais il irrigue désormais également les expositions les plus emblématiques comme la Biennale de Venise de 2013. » Christian Berst, galeriste (in l’article en ligne : « Qu’est-ce que l’art brut ? On a posé la question à 3 spécialistes », BeauxArts.com du 24 septembre 2015 « )

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2019/09/10/informations-pratiques-creation-franche/