L’histoire des arts dans les programmes

L’Histoire des Arts à l’école n’est pas une histoire de l’art ni une compilation d’œuvres, c’est un enseignement de découverte artistique pluridisciplinaire et transversal qui contribue à créer du lien entre les autres enseignements et met en valeur leur dimension culturelle.

• À compter de 2016, l’enseignement de l’histoire des arts est régi par le programme d’enseignement paru au BOEN spécial n°11 du 26 novembre 2015 > Télécharger l’extrait / Programme pour le cycle 3.

Cet enseignement obligatoire commence au cycle 3, dans un souci de continuité des apprentissages entre le 1er et le 2nd degrés.

• Durant les deux premières années du cycle 3, le professeur des écoles exerce sa polyvalence pour trouver les cadres et les moments les plus propres à la construction de cet enseignement et de ses objectifs.

Les enjeux :

L’accent est mis sur les compétences des élèves dans un rapport sensible à l’art, à partir duquel se construisent progressivement des méthodes, un vocabulaire, une conscience de la matérialité de l’œuvre et une réflexion historique et esthétique : un parcours qui va de la fréquentation à l’appropriation.

  • Acculturation progressive et conscience d’une culture commune, 
  • Meilleure compréhension de l’évolution historique, 
  • Pont entre les savoirs, 
  • Éducation du citoyen et du consommateur.

Les objectifs :

  • Des objectifs d’ordre esthétique, relevant d’une éducation de la sensibilité et qui passent par la fréquentation des œuvres dans des lieux artistiques et patrimoniaux
  • Des objectifs d’ordre méthodologique, qui relèvent de la compréhension de l’œuvre d’art, de sa technique et de son langage formel et symbolique
  • Des objectifs de connaissance destinés à donner à l’élève les repères qui construiront son autonomie d’amateur éclairé

Le cadre d’enseignement :  

  • Continuité des apprentissages du cycle 3 au lycée
  • Organisation de l’enseignement fondé sur 3 piliers qui permettent d’articuler les apprentissages :

Pilier 1 : L’enseignant s’assure que plusieurs domaines artistiques sont présentés. 

Face à la pluralité des champs d’expression artistique, à partir de 2008, une classification en six grands domaines artistiques :

  • Les arts de l’espace (architecture, urbanisme, arts des jardins)
  • Les arts du langage (littérature, poésie)
  • Les arts du quotidien (arts décoratifs et appliqués, affiche, publicité, vêtement, objets d’art, design et métiers d’art, etc.)
  • Les arts du son (musique instrumentale et musique vocale)
  • Les arts du spectacle vivant (théâtre, opéra, chorégraphie, cirque, marionnette)
  • Les arts du visuel (arts plastiques et champ classique des « Beaux-Arts », cinéma, photographie, arts numériques, les genres hybrides ou éphémères : BD, performance, vidéo, installation, etc.)

L’histoire des arts intègre autant que possible l’ensemble des expressions artistiques du passé et du présent, savantes et populaires, occidentales et extra occidentales. Son enseignement s’appuie sur le patrimoine, tant local, que notionnel et international.

Pilier 2 : Les œuvres rencontrées sont replacées dans un contexte historique simple

L’enseignement de l’histoire des arts suit le découpage du programme d’histoire et s’appuie sur cinq périodes historiques :

  • De la préhistoire à l’Antiquité gallo-romaine
  • Le Moyen-Âge
  • Les Temps modernes (de la Renaissance à la Révolution)
  • Le XIXème siècle
  • Le XXème et notre époque

Pilier 3 : une liste de référence sert d’appui pour construire des collections (par thèmes, genres, matériaux…) et aider à faire un choix d’œuvres. 

.Pour une recherche ciblée, téléchargez le tableau qui croise la liste des œuvres de référence (non limitée), les périodes historiques et les domaines artistiques.

Les acquis attendus

L’histoire des arts se reconnaît dans les compétences des diverses disciplines, en cohérence avec celles du socle commun

> Compétences attendues en histoire des arts au cycle 3, en lien avec les autres disciplines

1.Distinguer les grandes catégories de la création artistique (musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture, architecture …)

Activités correspondantes : 

  • Mises en réseau d’œuvres croisant les domaines artistiques et les périodes historiques.
  • A la rencontre de métiers des secteurs artistiques et culturels
  • Mise en situation de l’élève « spectateur » (lieux culturels ou sites patrimoniaux, spectacle vivant…)

2.Reconnaître et nommer les œuvres étudiées et les mettre en relation

Activités correspondantes :

  • Les situer dans le temps (historique, contemporain, proche ou lointain) et dans l’espace (aire géographique ou culturelle)
  • Identifier le domaine artistique dont elles relèvent
  • En repérer quelques caractéristiques, les relier à des usages et au contexte de sa création

3.Utiliser quelques termes d’un vocabulaire spécifique

Activités correspondantes : 

  • Activités d’écoute ou d’observation qui visent l’acquisition d’une démarche de rencontre d’œuvres et d’un lexique spécifique (Cf. Outils d’analyse d’oeuvres téléchargeables)
  • Activités de pratique artistique qui visent l’appropriation de ces connaissances et de ces savoir-faire par le vécu et l’approche sensible, ainsi que la mise en situation de production de l’élève « acteur » 

4.Exprimer ses émotions et préférences face à une œuvre d’art, en utilisant ses connaissances

Activités correspondantes : 

  • Formulation de ses sensations et émotions
  • Expression d’un avis argumenté sur ce que représente ou exprime une oeuvre d’art
  • Débats sur les arts et la culture

Lien Permanent pour cet article : https://blogacabdx.ac-bordeaux.fr/arts33/2020/06/01/lhistoire-des-arts-a-lecole/