Mise en oeuvre Education musicale

L’éducation musicale développe deux grands champs de compétences structurant l’ensemble du parcours de formation de l’élève jusqu’à la fin du cycle 4 : la perception et la production. Prenant en compte la sensibilité et le plaisir de faire de la musique comme d’en écouter, l’éducation musicale apporte les savoirs culturels et techniques nécessaires au développement des capacités d’écoute et d’expression.
La voix tient un rôle central dans les pratiques musicales de la classe. Vecteur le plus immédiat pour faire de la musique, elle est particulièrement appropriée aux travaux de production et d’interprétation dans un cadre collectif en milieu scolaire.
De même, la mobilisation du corps dans le geste musical contribue à l’équilibre physique et psychologique.

Cette rubrique « Mise en oeuvre de l’éducation musicale » présente des outils et des ressources qui pourront compléter vos connaissances, vous donner des pistes de réflexions pédagogiques et accompagner le déploiement des activités suivantes auprès de tous vos élèves .

Nous vous proposons deux principes de mise en oeuvre :

La ritualisation des pratiques et l’organisation dans l’emploi du temps

Il vaut mieux faire souvent un peu que beaucoup en une fois.
Si vous êtes moins à l’aise pour mener des séances d’éducation musicale, des séances construites mais courtes (voir modèles de séances courtes – pages de pratiques vocales, rythmes ou écoute)
Ainsi, ces courts temps musicaux (chant, rythme, écoute) seront placés à des moments judicieux pour calmer ou rassembler les enfants.
Ces temps brefs et variés (5mn en maternelle, 15 mn aux cycles 2 et 3) sont complémentaires avec un temps plus construit chaque jour. ce temps d’enseignement plus long (30 à 45 mn), qui lui, permet de mettre en oeuvre un projet de création ou de recherches sonore qui peut être accompagné par un artiste ou un musicien intervenant (voir classe APC).
On peut imaginer le lundi 15 mn de pratiques rythmiques et percussions corporelles, le mardi 15 mn de chant, le jeudi 15 mn d’écoute, le vendredi chorale, et un projet un peut plus conséquent dans l’année (création de cartes postales sonores, accompagnement sonore des poésies, création du spectacle de fin d’année…)
C’est un exemple, l’organisation reste à votre discrétion.
Ce document sur EDUSCOL nous conforte dans ce type d’organisation : Différencier la temporalité en éducation musicale

Les temps de pratiques

Dans le cadre de la mise en oeuvre de l’éducation musicale dans votre classe, vous proposerez à vos élèves :

Ressources complémentaires :