Glossaire

Le casnav de Lyon propose un glossaire des termes et acronymes les plus courants. complété par le CASNAV de Bordeaux.

Allophone : un allophone est une personne qui, résidant dans un territoire donné, a pour langue première une autre langue que la ou les langues officielles.

CECRL : Cadre européen commun de référence pour les langues. Publié en 2001, il constitue une approche totalement nouvelle qui a pour but de repenser les objectifs et les méthodes d’enseignement des langues et, surtout, il fournit une base commune pour la conception de programmes, de diplômes et de certificats. En ce sens, il est susceptible de favoriser la mobilité éducative et professionnelle.

CFG : Certificat de formation générale qui valide des acquis dans des domaines de connaissances générales, notamment pour les élèves des enseignements généraux et professionnels adaptés et de troisième d’insertion.

CIEP : Centre international d’études pédagogiques. Créé en 1945, établissement public national depuis 1987, le CIEP est reconnu en France et à l’étranger pour ses compétences en matière d’expertise, de formation, d’évaluation et de gestion de projets internationaux au service du français et de l’Education dans le monde. Le CIEP organise notamment les examens du DELF.

DELF  : Diplôme d’Etude en Langue Française. L’Education nationale, en lien avec le CIEP, propose aux élèves en cours d’acquisition de la langue française la passation des examens du DELF Scolaire aux niveaux A1, A2, B1. Ces niveaux correspondent au CECRL. Vous trouverez des exemples de sujets sur le site du CIEP.

DIMA : Dispositif d’initiation aux métiers en alternance. Il permet aux élèves à partir de 15 ans et ayant un projet d’apprentissage, de découvrir le monde professionnel. Ils seront scolarisés dans en lycée professionnel ou un CFA (centre de formation pour apprentis) et effectueront des stages en entreprise. plus d’information ici

EANA  : Elèves allophones nouvellement arrivés.

EABEP  : Elèves à besoins éducatifs particuliers pour lesquels un accompagnement pédagogique spécifique peut être mis en place.

EFIV  : Enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs.

FLE  : Français langue étrangère. Le français langue étrangère (FLE) est la langue française lorsqu’elle est enseignée à des non-francophones, dans un but généralement culturel, professionnel ou encore touristique.

FLS  : Français langue seconde. Se dit d’une langue apprise dans un second temps, après l’apprentissage de la langue maternelle. Elle servira à un degré ou à un autre de langue du quotidien, d’apprentissage ou de scolarisation.

FLSco  : Français langue de scolarisation. Usage scolaire de la langue qui articule oral et écrit dans toutes les disciplines scolaires. Elle participe au développement cognitif de l’apprenant et s’élabore autour d’un objet de savoir qui se construit progressivement dans la classe. Elle exige la construction d’une compétence méta-discursive et méta-cognitive mettant en jeu un matériel langagier complexe.
Le français n’est pas abordé sous l’angle d’un apprentissage purement linguistique, mais comme un outil commun visant à acquérir les savoirs des autres disciplines recouvrant des concepts, des notions et des méthodes.

FSE : Le Fond Social Européen  est l’un des 5 fonds structurels de la politique européenne de cohésion économique, sociale et territoriale dont les objectifs visent à réduire les écarts de développement existants entre les 274 régions de l’UE et à promouvoir une croissance durable, intelligente et inclusive dans ces territoires, conformément aux objectifs de la Stratégie Europe 2020.

Inclusion : le principe d’inclusion scolaire et d’accès à une formation de qualité pour tous les élèves est inscrit dans le code de l’éducation, avec une attention portée à la prise en compte des besoins particuliers des élèves allophones nouvellement arrivés (EANA).( loi n°2013du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école).

MLDS : Mission de lutte contre le décrochage scolaire.

NSA : Elèves non scolarisés antérieurement. L’appellation NSA peut désigner des élèves francophones ou non francophones qui n’ont jamais ou peu été scolarisés (on parle de PSA pour les peu scolarisés) . Ils peuvent être analphabètes (non lecteurs/non scripteurs dans leur langue d’origine et/ou de scolarisation) ou illettrés (maîtrise insuffisante de la lecture, de l’écriture et du calcul pour suivre un cursus ordinaire).

OEPRE  : Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants. Dispositif piloté par les ministères de l’Intérieur et de l’Education nationale qui assure des formations à destination des parents dans les écoles ou les établissements scolaires autour de trois axes : l’acquisition du français dans un contexte scolaire, la connaissance du fonctionnement et des attentes de l’Ecole vis-à-vis des élèves et des parents, la connaissance des valeurs de la République et leur mise en œuvre dans la société française.
Consultez la Rubrique « Ouvrir l’école aux parents » du site.

PAPS : Pôle d’Accompagnement de la Persévérance Scolaire (ex PRI) dispositif de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (M.L.D.S) de l’Education Nationale. Il accueille pendant une année scolaire des jeunes issus de l’enseignement général, technologique et la voie professionnelle en rupture ou en décrochage scolaire. Pour leur permettre de faire le point sur leurs acquis, leurs centres d’intérêts et leurs compétences.

UPE2A : Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants. Ce sont les dispositifs spécifiques de scolarisation des élèves allophones arrivants. Il convient de distinguer deux types d’unité pédagogique pour élèves allophones arrivants, en fonction de leur niveau : les unités pédagogiques pour les élèves allophones arrivants ayant été scolarisés dans leur pays d’origine (dites UPE2A) et les unités pédagogiques pour les élèves allophones arrivants non scolarisés antérieurement (dites UPE2A-NSA). La majorité des UPE2A existent dans des écoles ou collèges ; il existe également quelques UPE2A en lycée

 

MAJ octobre 2018