Nov 27 2015

L’accompagnement par la CARDIE: c’est promouvoir le partage de pratiques et la diffusion des innovations pédagogiques

La Cardie propose un accompagnement pour faciliter l’élaboration d’un projet, sa mise en œuvre et son impact sur les élèves.  Les actions  débouchent sur la production de fiches pratiques via l’aplication Perceval et des fiches expérithèques.

Des moyens en IMP du fonds d’inciation académique à l’innovation  peuvent être accordés aux porteurs de projets pour le travail d’analyse d’impact, de mise au point d’outils et la production de ressources . Le travail devant élèves, la conduite et la coordination de projets sont du ressort de l’école ou de l’établissement.

L’accompagnement prend des formes différentes en fonction des besoins. Il vise à soutenir l’évaluation de l’impact de l’action. Les accompagnateurs sont issus de la formation, des corps d’inspection… Ils se placent aux côtés de l’équipe.

Une expérimentation validée lors de la commission qui suit l’appel à projet académique peut effectivement bénéficier d’un accompagnement

Si il s’agit d’une nouvelle expérimentation, l’accompagnement peut être  réalisé:

  • Soit par un représentant  des corps d’inspection
  • Soit par un membre du réseau des accompagnateurs « ami critique »
  • Soit par un partenaire CLEMI DAAC SCAIO

Sil il s’agit d’une reconduction, l’accompagnement peut se faire à la demande de l’équipe auprès du CARDIE.

  1/ Objectifs de l’accompagnement :

  • Poursuivre l’engagement des équipes sur le terrain
  • Promouvoir le partage de pratiques et la diffusion des innovations pédagogiques et rassembler autant que possible les équipes autour d’un thème fédérateur.
  • Inciter les équipes à « écrire l’expérience » (mémoire, journal de bord, film, bilan intermédiaire, final, récits de séquences, fiches guides, notes d’entretiens, compte-rendu de synthèse etc.) …. vers la reconnaissance des pratiques professionnelles.

2/ La mission de l’accompagnateur :

  • Aide à la construction du projet
  • Aide à la construction de l’équipe et à sa dynamique,
  • Aide à l’analyse des pratiques
  • Aide à l’écriture
  • Ecoute active

3/ Préparer et structurer la visite

  • Récupérer le projet via Perceval ou sur la Dropbox
  • Lecture du projet afin de dégager la problématique
  • Consultation de la base expérithèque pour comparaison de projets. Les liens intéressants en liaison avec la thématique seront mémorisés pour communication aux praticiens porteurs du projet.
  • Consultation d’une base documentaire de lycée ou collège et consulter les notices des cahiers pédagogiques. La CARDIE est abonné aux cahiers pédagogiques version numérique.
  • Retour sur la fiche de projet pour une ébauche de questionnements en suivant la trame commune. Les questions doivent être posées avec bienveillance, sans générer de jugement de valeur.
  • Les résumés de livres documentaires fournis par le réseau des accompagnateurs peuvent-ils enrichir les questionnements pour faire évoluer les pratiques ? Revenir en utilisant la méthode spiralaire sur ces questions.
  • Préparer et rédiger la fiche de visite en respectant le plan suivant :
  • Constat, analyse de départ qui a motivé le projet, définition de la problématique
  • Contribution du projet à la réussite du projet d’établissement, effets attendus
  • Description de l’action
  • Sitographie et bibliographie
  • Calendrier à respecter (sans oublier de bien présenter les mercredis de l’innovation souvent ignorés des équipes d’enseignants).
  • Demande de formation de la part de l’équipe

 

 

 

Rappel du calendrier à transmettre aux membres de l’équipe :

Janvier 2016:

Compléter la fiche expérithèque onglet 1 et onglet 2. L’onglet 3 n’est pas à renseigner pour le moment. Le résumé de l’action doit être bref mais très explicite. La description de l’action ne doit pas être une compilation d’objectifs poursuivis mais une description claire des modalités concrètes d’action (qui fait quoi ? Avec qui ? Sur quels temps ? Selon quels modes de fonctionnement. Vous vous limiterez à indiquer 3 indicateurs et à 3 objectifs pour l’action.

Mars-Avril : les mercredis de l’innovation

Mai -Juin : rédaction du bilan d’étape pour valider la réduction, 2nd visite de l’accompagnatreur, rédaction de l’onglet 2 dans expérithèque, et rédaction du bilan final

 

 

L’accompagnement constitue un apport de compétences et un accroissement de la réflexivité.

Il relève d’une formation continue en situation, directement en prise avec la pratique et son contexte particulier.

Mais au-delà d’un support matériel et intellectuel, c’est aussi une reconnaissance.

Il semble indispensable à la prise de risque et à l’initiative ainsi qu’à la pérennisation des innovations. D’après les témoignages entendus, l’abandon ou l’épuisement des projets paraissent tenir moins aux difficultés et obstacles matériels qu’au découragement des acteurs qui « ne se sentent pas soutenus ». Inversement, l’accompagnement dans les projets, combinant apport de ressources et de reconnaissance, favorise une reprise en main de leur travail par les acteurs, et donc une implication et une efficacité plus fortes.