Oct 19 2013

Continuité des apprentissages

De nombreux établissements de l’académie de Bordeaux expérimentent actuellement sur le thème de la continuité des apprentissages de l’école au collège (59 réseaux prévus pour la rentrée 2012).

Améliorer la continuité des enseignements et des apprentissages et celle des parcours de formation de l’élève, parvenir à 100% de validation du palier 2 du socle commun en fin de 5e et améliorer la fluidité des parcours, tels sont leurs objectifs en résonance avec le projet académique « Objectif 2015 ».

Afin de les aider dans la concrétisation de ces ambitions, Monsieur le Recteur a souhaité leur proposer une charte de bonnes pratiques, construite autour des thèmes suivants : harmonisation des objectifs, pratiques professionnelles, organisation des enseignements et dispositifs d’apprentissage, processus d’apprentissage, modalités de mise en œuvre et évaluation.

Charte_Continuite_des_apprentissages

Oct 19 2013

Loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole

Publication au Journal officiel de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République
[Refondons l’École]  – Communiqué de presse – Vincent Peillon – 09/07/2013

La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République a été publiée au Journal officiel, mardi 9 juillet 2013. Cette publication intervient après plusieurs mois de débats parlementaires dans les deux chambres et sans que la loi ait été déférée au Conseil constitutionnel par l’opposition. Par cette loi, le Parlement concrétise l’engagement du Président de la République de faire de la jeunesse et de l’éducation la priorité de la Nation.

Les fondements d’une école juste, exigeante et inclusive sont désormais posés et le texte crée les conditions de l’élévation du niveau de tous les élèves et de la réduction des inégalités. Les moyens sont au rendez-vous puisque le texte confirme la création de60 000 nouveaux postes dans l’éducation.

C’est sur le premier degré que se concentreront les efforts les plus importants avec, notamment, la scolarisation des moins de 3 ans et des dispositifs innovants comme le « plus de maîtres que de classes » dans les secteurs les plus difficiles, mais aussi grâce àl’introduction d’une langue vivante obligatoire dès le CP et à la redéfinition des missions de l’école maternelle et au renforcement des liens avec le collège.

La loi instaure également les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), qui seront chargées de la nouvelle formation professionnalisante des enseignants et de l’ensemble des professionnels de l’éducation. Ils y recevront une formation à la fois théorique et pratique leur permettant d’entrer progressivement dans le métier et d’y acquérir une culture commune.

En créant le service public du numérique éducatif qui mettra en ligne des ressources pédagogiques et des logiciels au service des enseignants, des élèves et de leurs parents, la loi de refondation permet à l’école d’entrer dans l’ère du numérique. L’école pourra ainsi apporter aux élèves une véritable éducation aux medias, clé de la citoyenneté à venir. Onze services numériques seront disponibles dès la prochaine rentrée.

Avec les projets éducatifs territoriaux (PEDT), la loi met la concertation locale au cœur de la question éducative ; c’est dans ce cadre que pourront être élaborés des projets prenant en compte la globalité des temps de l’enfant (scolaire, périscolaire, extrascolaire), notamment dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires au primaire. Pour accompagner les communes qui engagent cette réforme dès 2013, la loi prévoit la création d’un fonds d’amorçage dont les modalités viennent d’être précisées.

Enfin, l’école refondée est pleinement investie dans sa mission éducatrice : dans le cadre du nouvel enseignement moral et civique, du primaire à la terminale, les enseignants pourront faire connaître, éprouver et pratiquer, à tous les élèves, les valeurs de la République qui sont la condition de notre capacité à vivre ensemble.

Ces valeurs seront rappelées par l’affichage de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen et symbolisées par l’apposition du drapeau et de la devise de la République sur les façades de chacune des écoles et de chacun des établissements scolaires publics.

Avec la publication de cette loi, la refondation de l’école va pouvoir continuer à se concrétiser sur le terrain. Ces changements seront en effet visibles dès la rentrée 2013 dans les établissements scolaires.

Consulter la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la république publiée sur le site du Journal officiel

 

 

Mai 19 2013

Mercredis de l’innovation 2012

Les mercredis de l’innovation se sont déroulés dans les départements de l’Académie; voici un compte-rendu des présentations et des échanges dans les divers ateliers:

Dordogne

Présentation par deux équipes de leur action en ouverture des travaux :

  • « Ecole du socle commun », collège des Trois vallées de VERGT

diaporama présentation RRS Vergt

diaporama projet pédagogique inter degrés colis_rouge

  • « La presse locale en Dordogne », lycée Jay de Beaufort de PERIGUEUX

présentation_la_presse_locale_en_Dordogne

compte-rendu journée Dordogne

Gironde

Atelier 1 : « Atelier Relations Ecole –famille  »
Présentation par deux équipes de leur action en ouverture des travaux :

  • « Accompagner les familles des ENAF en CLANSA dans le suivi de leur enfant », collège Léonard Lenoir de BORDEAUX
  • « Mobilisation des parents fragiles dans le suivi de la scolarité », Collège Jules Ferry de LANGON

compte-rendu atelier 1 Gironde

Atelier 2 : «  Différenciation, enseignement par compétences »
Présentation par deux équipes de leur action en ouverture des travaux :

  • « Enseignement par compétences et différenciation en mathématiques« , collège Pont de la Maye à VILLENAVE D’ORNON.

diaporama Présentation Villenave_Ornon

  • « Evaluation par compétences informatisée dans plusieurs disciplines« , collège Paul Esquinance de la REOLE.

Presentation_La_Reole

compte-rendu atelier 2 Gironde

Atelier 3 : « Personnalisation des parcours »
Présentation par deux équipes de leur action en ouverture des travaux :

  • « Aide et accompagnement des projets des élèves« , lycée Nicolas Brémontier de BORDEAUX.
  • « Pratiques pédagogiques et mise au travail des élèves« , LP Trégey Rive de Garonne de BORDEAUX.

compte-rendu atelier 3 Gironde

Landes

Présentation par deux équipes de leur action en ouverture des travaux :

  • « Notre collège sans punition« , collège Jacques Prévert de MIMIZAN.

Présentation Collège Mimizan

Le_Projet_Educatif

fiche synoptique_projet éducatif

projet changements réglement intérieur

 

  • « Alternative au redoublement » associé à « Faire des élèves décrocheurs des leaders positifs de l’établissement« , collège de POUILLON.

compte-rendu journée Landes

Lot-et-Garonne

Présentation par deux équipes de leur action en ouverture des travaux :

  • « Atelier lecture pluridisciplinaire en 6ème« , collège La Rocal de BON ENCONTRE.

Presentation BonEncontre

test_comprehension_texte_ ecoute

méthode ROC

  • « Enseignement en groupes de compétences« , collège Lucien Sigala de DURAS.

compte-rendu journée Lot_et_Garonne

Pyrénées-Atlantiques

Présentation par deux équipes de leur action en ouverture des travaux :

  • « Mise en réseau du primaire et du collège autour du socle commun« , collège Les cinq monts de LARUNS.

> Forum pédagogique inter-établissements « La cafet’ », créé par un professeur du collège de Laruns : Objectifs_Forum

> La cafet’ : objectifs professeurs
> La cafet’ : objectifs eleves
> La cafet’ : activités forum
> La cafet’ : stratégies_améliorer_orthographe
> La cafet’ : stategies_améliorer_vocabulaire

  • « Evaluation des compétences en sciences expérimentales« , collège Marguerite de Navarre de PAU.

Présentation _MdeNavarre_PAU

 

Mar 26 2013

Bibliographie

Une liste d’ouvrages destinés à accompagner les démarches innovantes

BIBLIO_2013_2014

Jan 26 2013

Le défi de l’évaluation des compétences

Dossier IFÉ (Institut Français de l’Education)

L’adoption du socle commun de connaissances et de compétences en 2005 en France a suscité de nombreux débats. Malgré diverses hésitations politiques, l’objectif global du socle a finalement été confirmé depuis et ne semble pas devoir être remis en cause par la nouvelle majorité. 
La généralisation des livrets de compétence dans les établissements scolaires porte en revanche des questions concrètes qui font souvent de l’évaluation le vrai point d’entrée des compétences dans les classes.
Si de nombreux travaux ont permis de préciser ce que peuvent être les compétences dans l’éducation, leur évaluation reste en effet problématique. 
Pour passer d’une évaluation traditionnelle des savoirs à une prise en compte des compétences, les acteurs du système éducatif semblent privilégier la voie de changements incrémentaux afin de faire l’économie d’une révolution traumatisante et donc probablement inefficace. Au risque de dénaturer les vrais changements dont devrait être porteuse une évaluation des compétences ? 

Ce dossier, après un rappel de quelques controverses qui affectent les compétences, s’efforce de dresser les principales caractéristiques d’une évaluation des compétences qui semblent faire l’objet de convergences parmi les chercheurs francophones. 
Sont alors mises en lumière les difficultés de concilier les évaluations scolaires traditionnelles et ce que devrait être une évaluation des compétences en contexte éducatif, ce qui pose notamment le problème de la place des notes.
Enfin, le dossier s’attache à voir comment l’évaluation des compétences a été prise en compte en France dans le cadre de la loi de 2005 sur le socle commun et des dispositifs qui y sont liés, comme par exemple l’introduction du livret personnel de compétences.

dossier IFE_Evaluation des compétences

Load more