L’utilisation de Pokémon Go dans un cours de l’université d’Idaho? Que font les établissements d’enseignement supérieur d’autres pays en matière de pédagogie ?

L’AEF présente des  initiatives accolées à une ressource accessible gratuitement. (reprise d’un article de Catherine Buyck , Cyril Duchamp

Parmi elles, l’utilisation de Pokémon Go dans un cours de l’université d’Idaho, l’offre payante de certification de Moocs de l’Open university britannique, le guide des « bonnes pratiques de l’enseignement en ligne » de l’université Laval, la vidéo humoristique d’Arizona State university pour dédramatiser le face-à-face étudiants professeurs, les perspectives de l’internet des objets dans le domaine éducatif…

 

  • Pokémon Go, « le futur de l’enseignement » ?

 Une « nouvelle vague d’applications éducatives » peut contribuer à « ré-imaginer » la pédagogie, à en croire K. Hirsh-Pasek (Center for universal éducation, USA). Avec Pokémon Go, l’interactivité ne se fait pas seulement via l’écran mais aussi à partir d’environnements réels. Le jeu (capture de personnages) se déroule en extérieur. Sur cette base, les perspectives éducatives sont nombreuses : études d’architectures, de lieux historiques…

L’intérêt éducatif de Pokémon Go mobilise des experts. L’enseignant californien David Theriault liste 14 raisons pour lesquelles ce jeu représente « le futur de l’enseignement ». Les étudiants sont tous sur leur smartphone, alors autant transformer cet état de fait en opportunité éducative. D’autant qu’ils produisent déjà des contenus (photos, textes) à partir de ce jeu.

Un usage à intégrer aux cursus ? L’université de l’Idaho a annoncé l’utilisation de Pokémon Go dans le cadre d’un cours. Pour Steven Bird, enseignant à l’origine de l’idée, l’application permet de développer le leadership et le travail collaboratif, les recherches de Pokémons se faisant en groupe. Des crédits d’enseignement pourront même être donnés à certains étudiants.

Valoriser les campus : on y est déjà ! La Washington state university se sert depuis la rentrée de Pokémon Go pour ses visites de campus, les rendant ainsi plus conviviales. Une approche similaire est poursuivie par l’université Paris-XIII, avec à la clé un concours entre étudiants, ou encore par l’université de Reading en Grande-Bretagne qui affiche même son ambition de recruter de nouveaux étudiants par ce biais.

 

Lancé en juillet dernier : Pokémon Go totalisait 130 millions de téléchargements un mois plus tard

  • Cours en ligne

Certifier les Moocs, une opération rentable. L’école de commerce de l’Open university britannique annonce la mise en ligne sur Futurelearn d’une offre de certifications avec obtention de crédits pour décrocher un diplôme de niveau « bachelor » ou MBA à partir de Moocs. Suivre les cours reste gratuit, mais pour obtenir un MBA il faudra payer les certificats de 4 Moocs (59 £ chaque) et le module d’évaluation complet (499 £), soit 878 €

L’Open university semble avoir le vent en poupe, à en croire les résultats de la dernière étude nationale réalisée auprès des étudiants britanniques : l’établissement donne satisfaction à 89 % de ses inscrits, et prend ainsi la 28e place du classement des universités en Grande-Bretagne. L’Open university souligne qu’elle est la seule institution du pays à être présente partout (Angleterre, Pays-de-Galles, Écosse, Irlande du Nord).

Enseignement en ligne : guide de bonnes pratiques. L’université Laval vient de rendre public « Un guide des bonnes pratiques de l’enseignement en ligne ». 54 pratiques y sont formulées pour « être utilisées dans différents contextes, différentes disciplines et différents niveaux d’enseignement ».

Les attentes sur la qualité des formations en ligne augmentent à mesure que l’intérêt du public grandit pour ces nouvelles offres, constate l’association professionnelle américaine UPCEA. Elle propose un guide destiné à faire les bons choix pour rendre ces formations encore plus attractives et augmenter la réussite des apprenants.

 

  • Réussite étudiante

Réussite et persévérance étudiante. Au Québec, le Capres met en ligne la présentation que Louise Ménard (Uqam) a faite dans un atelier sur « Théories et pratiques pédagogiques favorisant la réussite et la persévérance ».

Les liens entre choix d’une majeure et réussite. Les étudiants de « colleges » ouverts à changer leur « majeure » de cours pendant leur cursus ont plus de chances d’obtenir leur diplôme que ceux qui choisissent tôt cette majeure et n’en changent pas (étude de la société américaine EAB).

  • Diversité et titularisation

De plus en plus de « colleges » et universités diversifient le recrutement de leurs professeurs (minorités et femmes) aux USA, mais cela se fait le plus souvent sur des postes d’auxiliaires/adjoint, peu via des titularisations.

Les apports des clubs universitaires. Participer à un club universitaire, « quel qu’en soit le type, contribue entre autres au renforcement de l’esprit critique, au développement personnel […] – autant d’éléments qui favorisent la réussite », selon une étude à l’université de Toronto.

Cours en ligne et bonnes pratiques. Redéfinir les cours en tenant compte des bonnes pratiques entraîne-t-il des progrès pour les enseignants et les étudiants, demande la Florida international university.

  • Compétences

Approche compétences dans les programmes. AIR (American institutes for research) recense les points communs et incontournables des programmes fondés sur l’approche compétences dans l’éducation post-secondaire aux États-Unis.

  • Outils pédagogiques

L’internet des objets est de nouveau mis à l’honneur sur le site d’Educause, qui organise chaque année aux USA une conférence internationale. Après un dossier sur les défis que cela pose à l’enseignement supérieur, des articles apportent un nouvel éclairage : aujourd’hui, le contexte est favorable à une appropriation des enjeux sous-jacents, des expériences de campus connectées sont possibles, et les bénéfices à en attendre sont loin d’être négligeables.

 

  • Inventions étudiantes. 7 projets étudiants sont lauréats du « Summer of students innovation » organisé en Grande-Bretagne par Jisc pour développer les technologies dans l’éducation : application de réalité augmentée, quiz pour étudiants d’un même cours…

 

  • Téléphone mobile et concentration. Intégrer dans un cours l’usage du téléphone mobile et la création d’images renforce l’intérêt des étudiants, selon une recherche de l’université Concordia.

 

  • Dédramatiser le face-face étudiants professeurs. Arizona State university joue la carte de l’humour dans une vidéo destinée aux étudiants pour dédramatiser le face-à-face que beaucoup d’entre eux redoutent avec leurs professeurs.