Retour à Organisation de l’enseignement de la langue gasconne

L’organisation de l’école au lycée

Brochure Apprendre et enseigner les langues et les cultures régionales dans l’école de la République
http://www.ac-bordeaux.fr/cid78706/langues-regionales.html

Dans le 1er degré :

L’enseignement bilingue français-occitan précoce peut débuter dès la petite section et s’inscrit dans un cursus linguistique cohérent de la maternelle au lycée en passant par l’élémentaire et le collège.
Les élèves bilingues sont soumis aux mêmes programmes nationaux que tous les élèves et apprendront  également les langues étrangères comme les autres dès le CP.  Les enseignants bilingues sont recrutés soit via un concours spécial CRPE Spé soit une habilitation en langue régionale ou un diplôme de compétences linguistiques.

Deux modes d’enseignement coexistent :

  • l’enseignement extensif, de quarante-cinq minutes à trois heures par semaine selon les niveaux,
  • l’enseignement intensif, bilingue à parité horaire dans le service public et dans l’enseignement privé confessionnel, bilingue immersif dans l’enseignement privé associatif.
    Deux types de fonctionnement existent au sein des filières bilingues :

      • Un fonctionnement en classe : un même enseignant pour les deux langues que sont le français et l’occitan.
        L’enseignant gère sa classe et favorise le tressage des langues.
      • Un fonctionnement en section : un enseignant par langue.

Les élèves sont affectés durant deux jours dans la classe de l’enseignant titulaire français et deux autres jours dans la classe bilingue avec l’enseignant bilingue.

Dans le 2nd degré :

La langue occitane est aussi enseignée au collège, lycée puis à l’Université de Bordeaux et Pau .

L’occitan au collège :

  • en enseignement optionnel facultatif, dans la limite de 2h hebdomadaires de la 6e à la 3e
  • en enseignement bilingue, dans le cadre d’un cursus « Langue Régionale », à raison de 2 ou 3h hebdomadaires de langue vivante, de la 6e à la 3e. Il s’agit là d’un cursus où une discipline non linguistique (DNL), au moins, est aussi enseignée en occitan.

L’occitan au DNB :

  • Contrôle continu: contribution au « domaine 1 composante 2 » = LVER
  • Contrôle final:
    • HGEMC bilingues
    • Épreuve orale
  • Bonification pour enseignement facultatif : + 10 points ou +20 points
  • Mention « Langue régionale » : si le niveau A2 est validé

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=97271

L’occitan au lycée :

Au lycée, les élèves ont le choix de poursuivre l’occitan de façon immersive, en section langue occitane, en enseignement de spécialité ou de le choisir comme une 2nde ou une 3ème langue.

  • L’enseignement de spécialité : l’occitan est enseigné à raison de 4 heures en première et 6 heures en terminale (coefficient 17/100).
  • L’enseignement de langue vivante : permet aux lycéens de choisir l’occitan comme une 2nde ou comme une 3ème langue, à raison de 2 heures d’enseignement minimum par semaine. 

Exemple d’axe étudié en classe de Première et Terminale :

  • Identités et échanges
  • Espace privé et espace public
  • Art et pouvoir
  • Citoyenneté et monde virtuel
  • Fictions et réalités
  • Innovations scientifiques et responsabilité
  • Diversité et inclusion
  • Territoire et mémoire