Nov 30

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES

Chaque accueil prévoit un temps de découverte des archives et de leurs missions, une présentation de documents originaux et l’utilisation du numérique et/ou de fac-similés. Des documents numériques sont transmis à l’enseignant pour pouvoir poursuivre le travail en classe.

Cliquer sur chaque proposition pour une présentation de l’atelier ou rdv sur le site des Archives ici

Les élèves découvrent la diversité des fonds des Archives Bordeaux Métropole et s’initient au classement en constituant un abécédaire à partir de fac-similés de documents d’archives.

A partir d’un corpus de documents conservés aux Archives de Bordeaux Métropole, les élèves s’arrêtent sur quelques temps forts de la construction de la citoyenneté républicaine et démocratique en France et appréhendent ses valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité.

Au cours d’une visite commentée et d’une mise en activité à partir de fac-similés de documents conservés aux Archives Bordeaux Métropole, les élèves découvrent le rôle et les missions des archives, lieu de conservation et de transmission de la mémoire collective.

A partir d’un corpus de documents conservés aux Archives de Bordeaux Métropole, les élèves découvrent et appréhendent les problématiques liées à la construction et l’utilisation du premier pont construit à Bordeaux, le Pont de pierre.

  •  Bordeaux à l’âge industriel : la folie du chemin de fer (1h30, cycle 3)

A partir de corpus de documents  conservés aux Archives de Bordeaux Métropole, les élèves découvrent l’univers de figures types de la fin du XIXè siècle à Bordeaux – l’ingénieur, l’industriel, le cheminot, le garçon de café du quartier de la gare, la famille en villégiature. Ils mènent l’enquête sur les changements occasionnés par l’arrivée et le développement du chemin de fer pour chacun d’eux.

Actes de baptême puis de naissance, de mariage, de décès, mais aussi recensements et listes électorales constituent autant de documents que les Archives collectent, classent et communiquent avec soin. S’intéresser aux destins particuliers de Bordelaises et Bordelais en dépouillant ces documents d’archives, permet de mieux comprendre la composition d’un société à un instant défini et nous éclaire sur la place qu’y occupent les hommes et les femmes. Et parmi ces milliers de vie, certaines destinées se distinguent parfois.

A partir d’un corpus de documents conservés aux Archives de Bordeaux Métropole, les élèves mèneront une réflexion sur l’histoire des traites et des captures, sur le commerce  triangulaire, sur la vie des esclaves et sur les luttes qui conduiront à l’abolition de l’esclavage.