Déc 07

Le Parlement des enfants

Le jury national s’est réuni en avril 2020  pour retenir 4 classes lauréates. La classe finaliste est celle de l’école élémentaire  Canto Perdrix 2 de Martigues pour leur proposition de loi sur l’égalité hommes femmes dans le monde du sport.

Le jury académique s’est réuni début mars 2020 et a retenu pour l’académie de Bordeaux la proposition de loi de la classe de CM2 de l’école de Morcenx Gare, dans le département des Landes.

En raison de la crise sanitaire actuelle, le calendrier est perturbé. Les diverses académies ont jusqu’au 29 avril pour communiquer la proposition de loi qu’elles ont retenu pour leur académie. La date du jury national jury national n’est pas communiquée.


« Le Parlement des enfants » est une opération annuelle menée avec l’Assemblée nationale qui propose à des élèves de classes de CM2 de rédiger une proposition de loi avec leur enseignant , sur un thème donné.

Cette année 2019/2020, pour la 24ème édition, le thème donné est : « L’égalité entre les femmes et les hommes« .

« Ce thème permet aux enseignants de mettre en œuvre le programme d’enseignement moral et civique dans l’apprentissage « du respect de la personne, de ses origines et de ses différences ». Il permet ainsi d’aborder avec les élèves les enjeux de la mixité fille/garçon notamment en matière d’orientation, de prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes, et de lutte contre les discriminations. » (Eduscol)

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 5 novembre 2019 et les travaux sont à envoyer avant le 7 février 2020.

Pour candidater : écrire à l’IA-DASEN (s/c de l’IEN de circonscription) avant le mardi 5 novembre à ce.ia33-baep@ac-bordeaux.fr et ce.dsden33-polecitoyennete@ac-bordeaux.fr en expliquant en une trentaine de lignes maximum les raisons pour lesquelles vous souhaitez participer à l’opération et en précisant votre adresse électronique, les coordonnées complètes de l’école, le nom du ou de la député(e) et le numéro de la circonscription électorale concernée.


Organisée conjointement par l’Assemblée nationale et le ministère de l’éducation nationale depuis 1994, « le Parlement des enfants » permet aux écoliers, par la pratique du dialogue et du débat démocratique, de découvrir le rôle du législateur lors d’un travail en classe réalisé durant une partie de l’année scolaire sur un thème annuel portant sur des sujets sociétaux d’actualité.

Après un travail autour du rôle des députés et du fonctionnement de l’Assemblée nationale, les élèves rédigent une proposition de loi. Ils participent ensuite au scrutin en votant par voie électronique, pour celle qu’ils considèrent défendre le mieux leurs idées.

A plusieurs reprises, les textes adoptés par le Parlement des enfants ont été par la suite repris dans de véritables propositions de loi, soumises à l’examen de l’Assemblée nationale par des députés. Certaines d’entre elles ont été adoptées et sont devenues de véritables lois de la République.


Des outils à télécharger

le règlement de l’opération

le calendrier de l’opération

la carte des circonscriptions électorales de la Gironde

la liste des députés de la Gironde


Des ressources

  • Site officiel du Parlement des enfants
  • L’Assemblée nationale pour les juniors
  • Canope, les Fondamentaux, EMC : Le vote de la loi
  • Un roman : Liberté, égalité…Mathilde ! Sophie Chérer et Véronique Deiss, Ecole des Loisirs, 2011. « Les enfants, dit la maîtresse, cette année je vous propose de vivre une aventure extraordinaire ! » Ainsi commence le livre. Mathilde, la jeune héroïne, se réjouit aussitôt de l’enthousiasme de son enseignante. Pourtant lorsque celle-ci dévoile son projet : aller au Parlement à Paris pour y défendre un projet de loi imaginé et écrit par la classe, l’ardeur des troupes retombe un peu. La maîtresse tient bon et sa classe est finalement sélectionnée. « Les enfants, dit la maîtresse, cette année je vous propose de vivre une aventure extraordinaire ! » Ainsi commence le livre. Mathilde, la jeune héroïne, se réjouit aussitôt de l’enthousiasme de son enseignante. Pourtant lorsque celle-ci dévoile son projet : aller au Parlement à Paris pour y défendre un projet de loi imaginé et écrit par la classe, l’ardeur des troupes retombe un peu. La maîtresse tient bon et sa classe est finalement sélectionnée. L’auteur aborde l’engagement et les missions des élus à travers l’expérience d’une classe et l’investissement d’une petite fille.
  • La République et le gouvernement expliqués aux 6-10 ans
  • Les ressources du CLEMI (Décoder la représentation des filles et des garçons dans les médias, écrire un article dénonçant les stéréotypes sexistes, le sport au féminin, quelle médiatisation?…)
  • Le site « Outils pour l’égalité entre les filles et les garçons » développé par Canope a pour objectif de rappeler les grands enjeux de la transmission, à l’école et par l’école, d’une culture de l’égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes. Il est conçu selon une approche transversale qui engage l’ensemble des disciplines enseignées et les actions éducatives qui les accompagnent. il se décline en quatre entrées complémentaires : fondements et enjeux / agir en classe / se former et s’informer?
  • Les femmes dans le monde, site de TV5 Monde dédié aux femmes pour s’interroger sur leur condition de vie, la parité, les pratiques culturelles…
  • Les ressource et l’égalithèque du Centre Albertine Auclert (association agréée par l’Éducation Nationale).
  • Une bibliographie de 100 albums jeunesse pour l’égalité entre filles et garçons.
  • Le site Genrimages du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir (association agréée par l’Éducation Nationale) : il propose des exercices, analyses et ressources pour apprendre à repérer et à décoder des stéréotypes dans l’audiovisuel.
  • Le site du Haut conseil à l’égalité homme/femme qui a pour mission d’assurer la concertation avec la société civile et d’animer le débat public sur les grandes orientations de la politique des droits des femmes et de l’égalité.
  • La Chronologie des dispositions en faveur de l’égalité Femmes-Hommes

Les textes adoptés par le Parlement des enfants (cliquer ici) ont été, pour certains, repris dans de véritables propositions de loi soumises à l’examen de l’Assemblée nationale par des députés. Adoptées elles sont devenues de véritables lois de la République.

  • la loi n°96-1238 du 30 décembre 1996 relative au maintien des liens entre frères et sœurs ;
  • la loi n°98-381 du 14 mai 1998 permettant à l’enfant orphelin de participer au conseil de famille ;
  • la loi n°99-478 du 9 juin 1999 visant à inciter au respect des droits de l’enfant dans le monde, notamment lors de l’achat des fournitures scolaires ;
  • la loi n°2000-197 du 6 mars 2000 visant à renforcer le rôle de l’école dans la prévention et la détection des faits de mauvais traitements à enfants.

La proposition lauréate de la 23ème édition (année 2018/2019) sur le thème « Du bon usage du numérique »

La proposition de loi de l’école élémentaire publique Cora Mayeko à Baie-Mahault, académie de Guadeloupe, visant à diminuer l’empreinte environnementale du numérique.

Les propositions des classes finalistes ici

Une formation du CLEMI Bordeaux pour accompagner la 23ème édition du Parlement des enfants « Du bon usage du numérique ». ici