L’environnement dans les programmes cycle 3 de la rentrée 2020

L’environnement fait une nouvelle entrée dans les programmes, de l’école maternelle au collège.

Les ajouts réalisés dans le programme de cycle 3 sont  en bleu.

Volet2:contributions  essentielles des différents enseignements au socle commun

Domaine 1: Les langages pour penser et communiquer

Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques

En sciences et en technologie, mais également en histoire et en géographie, les langages scientifiques permettent de résoudre des problèmes, traiter et organiser des données, lire et communiquer des résultats, recourir à des représentations variées d’objets, d’expériences, de phénomènes naturels (schémas, dessins d’observation, maquettes, etc.), argumenter pour distinguer une connaissance scientifique d’une opinion sur des enjeux majeurs, comme ceux liés à l’importance de la biodiversité et au développement durable

Domaine 3: La formation de la personne et du citoyen

L’enseignement moral et civique assure principalement la compréhension de la règle et du droit. La règle et le droit sont également ceux du cadre scolaire que les élèves doivent apprendre à respecter. En histoire, le thème consacré à la construction de la République et de la démocratie permet d’étudier comment ont été conquis les libertés et les droits en vigueur aujourd’hui en France et de comprendre les devoirs qui incombent aux citoyens. En sciences et en technologie, il s’agit plus particulièrement d’apprendre à respecter les règles d’hygiène et de sécurité, ainsi que l’environnement.

L’enseignement moral et civique permet de réfléchir au sens de l’engagement et de l’initiative qui trouve à se mettre en œuvre dans la réalisation de projets et dans la participation à la vie collective de l’établissement. L'éducation au développement durable en constitue un élément important : mener des actions concrètes dans les écoles, en faveur de la protection de l’environnement, offre autant d’occasions pour les élèves de développer leur sens de l’engagement. L’enseignement de sciences et technologie développe progressivement chez les élèves un regard critique sur les objets du quotidien, du point de vue de l’impact engendré par leur création, leur utilisation et leur recyclage sur l’exploitation des ressources de la planète.

Les représentations du monde et l’activité humaine

L'élève étudie des moments historiques qui construisent l’histoire de France, l’inscrivent dans l’histoire de l’humanité et sensibilisent les élèves aux phénomènes de longue durée.

L’histoire-géographie, les sciences et la technologie et l’enseignement moral et civique, par leur contribution à l’éducation au développement durable, participent à la compréhension des effets des activités humaines sur l’environnement.

 

Volet 3: les enseignements

Langues vivantes (étrangères ou régionales) Activités culturelles et linguistiques Lexique : Posséder un répertoire élémentaire de mots isolés, d'expressions simples et d'éléments culturels pour des informations sur la personne, les besoins quotidiens, son environnement...
La personne et la vie quotidienne
- Le corps humain, les vêtements, les modes de vie.
- Le portrait physique et moral.
- L'environnement urbain : les espaces verts, l’habitat et l’écohabitat (notamment les maisons passives, les toits végétalisés, etc.).
- Le développement durable : la lutte contre la pollution, le tri des déchets et le recyclage, les moyens de transport (vélo, transports en commun, covoiturage, etc.), les économies d’énergie, les énergies vertes, les effets du changement climatique, la place du numérique dans la communication quotidienne, etc.
L'imaginaire - Littérature de jeunesse, notamment les albums ayant trait aux questions de nature, d’environnement et d’usages du numérique. Des repères géographiques, historiques et culturels des villes, pays et régions dont on étudie la langue
- Leur situation géographique.
- Les caractéristiques physiques, notamment les spécificités liées à la biodiversité des pays concernés.
Arts plastiques Les élèves sont également sensibilisés aux enjeux des matériaux employés, qu’il s’agisse de réemploi, de matériaux transformés par la physique ou la chimie, dégradables ou non.
Éducation musicale Explorer les sons  de l’environnement immédiat et de la nature.
Décrire et comparer des éléments sonores issus de la biodiversité...
Éducation physique et sportive Adapter ses déplacements à des environnements variés :
Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève : randonnée pédestre en pleine nature.
Enseignement moral et civique La culture de l’engagement favorise l’action collective, la prise de responsabilités et l’initiative. Elle développe chez l’élève le sens de la responsabilité par rapport à lui-même et par rapport aux autres, à la nation et à l’environnement (climat, biodiversité, etc.). Cette culture civique irrigue l’ensemble des enseignements, elle est au cœur de la vie de l’école et de l’établissement, elle est portée par certaines des actions qui mettent les élèves au contact de la société. En particulier, les actions concernant l’éducation au développement durable, au service de la prise de conscience écologique, ont vocation à contribuer à la culture de l’engagement individuel comme collectif, citoyen avant tout, au service du respect et de la protection de l’environnement à toutes les échelles, et à court et moyen termes. Dans des échanges contradictoires, pouvant prendre appui sur la littérature jeunesse, des écrits documentaires ou journalistiques, les élèves sont initiés à débattre de manière démocratique et à penser de façon critique. Ils acquièrent dans ces débats les capacités à établir des liens entre des choix, des comportements et leurs impacts environnementaux (climat, biodiversité, développement durable) et à comprendre les perspectives des acteurs impliqués dans les problématiques abordées. Celles-ci prennent appui sur les observations du vivant, les expériences vécues dans l'école et son environnement ou l'étude de documents qui procèdent à une progressive «acculturation» écologique.

Respecter autrui: les élèves adoptent un comportement responsable envers eux-mêmes, envers autrui et envers l’environnement, des espaces familiers aux espaces plus lointains. (notion de bien commun)

Identifier et connaître les cadres d’une société démocratique : la charte de l’environnement de 2004.

Construire une culture civique : prendre en charge des aspects de la vie collective et de l’environnement et développer une conscience civique, y compris dans sa dimension écologique.

Comprendre le sens de l’intérêt général, la responsabilité de l'individu et du citoyen dans le domaine de la santé, du changement climatique, de la biodiversité et du développement durable.

Histoire géographie

 

Les énergies majeures de l’âge industriel (charbon puis pétrole). On montre que l’industrialisation est un processus qui s’inscrit dans la durée, qui touche tous les secteurs de la production et qui entraîne des évolutions des mondes urbain et rural et de profonds changements sociaux et environnementaux.

Les débuts de l’humanité (qui s’inscrivent dans une chronologie qui les dépasse considérablement) ont connu de fortes oscillations climatiques, qui ont profondément transformé l’environnement et amené les groupes humains à adapter leurs modes de vie.

Déplacement et développement durable : on étudie les déplacements dans le cadre du développement durable : la lutte contre la pollution, le recyclage, les moyens de transport.

Sciences et technologie

 

 

 

Consultez le programme de cycle 3 complet avec les modifications apparentes

Leave a comment